La Chataigne

LES MAURES
TERRE DE CASTANEÏCULTURE

La châtaigneraie des Maures s’étend sur plusieurs communes du département du Var :

Collobrières, la Garde-Freinet, les Mayons, Pignans, Gonfaron.

Introduite dans les Maures au Xème siècle par les premiers Chartreux, la castanéïculture permit à une population abondante de survivre dans des contrées déshéritées, la châtaigne constituait en effet la seule nourriture pendant une grande période de l’année. 
Mais les châtaigneraies, mal entretenues, dépérirent. La main d’œuvre manquait pour ce travail ingrat et la production passa de 4000 tonnes au début du siècle à 500 tonnes en 1980. Les vergers affaiblis ne purent résister à la maladie et le chancre du châtaignier fut sur le point d’anéantir cette culture millénaire.

Aujourd’hui, la châtaigne constitue une des principales cultures et productions du massif des Maures, notamment à Collobrières, où elle occupe 900 hectares. 

Chaque année au moment de la récolte, sont organisées à Collobrières, les Fêtes de la Châtaigne. Se déroulant les trois derniers dimanches d’Octobre, elles rassemblent de nombreux artisans qui exposent leur savoir-faire. C’est une fête de terroir : un grand marché d’artisans, de producteurs, d’artistes sélectionnés selon des critères rigoureux. Ils sont 100 à 150 exposants. C’est une manifestation de qualité qui contribue à favoriser l’activité économique et agricole de Collobrières, commune rurale du Massif des Maures, et ainsi renforce la fixation de sa population dans le village. Depuis 1982, cette manifestation draine chaque année de nombreux visiteurs (plus de 30 000 en 2006).